Travail temporaire à l’étranger : Enpal a trouvé une solution simple à un problème complexe

  • mars 22, 2022
  • Auteur.e: Laure Buttolo
Temps de lecture: 4 min
Share On

Enpal, est un groupe B2C spécialisé dans l’installation de panneaux solaires qui est notamment confronté à de multiples défis RH. Enpal est donc très intéressé par la recherche de solutions pour alléger sa charge de travail et ses processus, tout en s’assurant de rester totalement conforme. En bref : le groupe a besoin de simplicité partout où il peut en obtenir ! 



Siège : Berlin
60 nationalités
1500 Enpalers dont environ 400 cols bleus

 

Contexte

Le travail hybride est une question juridique complexe. Du point de vue de l’employé, travailler depuis l’étranger semble pourtant simple : un ordinateur et internet suffisent ! Mais du côté RH, la donne est plus complexe et implique une quantité de connaissances juridiques. Pour Enpal il était cependant primordial de continuer à offrir des avantages sociaux compétitifs à ses employés, sans pour autant s’emballer et se laisser surprendre plus tard par une fiscalité désavantageuse. 

Défi

Avec l’arrivée de la pandémie, les employés ont révélé leur besoin de travailler depuis leur pays d’origine pendant une période plus longue ou d’avoir la possibilité de travailler ailleurs. Un problème moderne pour une politique d’entreprise moderne.
Après l’introduction de sa nouvelle politique de travail mobile et l’ouverture de la possibilité de travailler un certain temps à l’étranger, notamment avant la période de Noël, Enpal a reçu de plus en plus de demandes de la part de ses employés. Sans aucune connaissance juridique préalable en la matière, le département RH a dû prendre contact avec des avocats spécialisés en droit fiscal et droit du travail. Il avait besoin de connaissances juridiques et de conformité pour être en mesure d’offrir la flexibilité nécessaire. 

Processus

Avant d’utiliser WorkFlex, Enpal a consulté des avocats spécialisés en fiscalité du travail pour avoir une idée générale des possibilités de travail temporaire à l’étranger. Les employés devaient soumettre une demande via un formulaire pdf, qui était ensuite examiné manuellement : un processus relativement complexe et long. 

Enpal a maintenant les fondements nécessaires pour mettre en place une politique de travail solide, et ses employés peuvent facilement demander à travailler à l’étranger. Une évaluation automatique des risques et la demande de certificats de sécurité sociale (A1) garantissent une exposition limitée aux risques de conformité. Le processus est efficace, transparent et facile à appliquer pour toutes les parties prenantes de l’entreprise.

Bénéfices

  • Gain de temps
  • Rentabilité par rapport aux coûts élevés des services d’un avocat fiscaliste
  • Avantage majeur pour les employés
  • Première étape de la création d’une politique de travail à l’étranger à l’échelle de l’entreprise



“Avant la pandémie, nous ne pensions même pas à la possibilité du travail à l’étranger et à sa flexibilité. Ce fut un véritable défi de gérer toutes les demandes soudaines. Avec WorkFlex, nous pouvons désormais offrir à nos employés la possibilité de faire leur demande dans un cadre établi. Je peux maintenant affirmer avec confiance que nous sommes une entreprise bien positionnée en matière de travail à l’étranger. » Sophie Kostka Responsable des Ressources Humaines 

Share On

Employer of the Future 2022

10th October – in Berlin & Remote

1000+ of the best minds in HR & Tech
will come together this October.

Join the conversation!